Taourirt: des menaces de mort entre le PAM et le PJD

Les affrontements entre PAMistes et PJDistes pour l’obtention de sièges au seins des Conseils municipaux ou régionaux ne cessent de monter crescendo. Pire, ils vont jusqu’à l’inimaginable dans cette guéguerre partisane: des menaces de mort!

Ainsi, le parti de la Lampe vient de porter de graves accusations à ses adversaires politiques: tentative d’assassinat à l’encontre de Hmida Mahjoubi, président PJDiste de l’Assemblée provinciale de Taourirt.

Le quotidien Assabah rapporte l’indignation du secrétariat régional du parti d’El Othmani à propos de ce qu’il considère comme ” une agression ignoble et une menace de liquidation physique dont Mahjoubi a été victime dans son bureau, au siège de la préfecture de la province”.

Et d’ajouter que de tels comportements d’une sauvagerie inqualifiable découlent d’une série d’actes similaires du fait de certains membres de l’Assemblée provinciale de Taourirt afin d’imposer des agendas au service d’intérêts privés, autres que ceux des citoyens, au profit de personnalités influentes de la région.

Les mêmes sources ajoutent que les militants PJDistes de Taourirt s’insurgent contre ce qu’ils nomment “un comportement amoral témoignant de l’incapacité de certaines parties de rivaliser politiquement et démocratiquement et voulant absolument mettre main basse sur sur les Conseils élus pour imposer leurs propres desiderata personnels , au détriment de l’intérêt général”.

La solidarité agissante avec Hmida Mahjoubi ne risque donc pas de fléchir contre tous ceux qui essaient de toucher à l’indépendances des institutions au profit de lobbies servant des intérêts privés, affirment les PJDistes de Taourirt.

Larbi Alaoui

TEST DRIVE - Découvrez la Citroën C3 Aircross, désormais dispo au Maroc !

Suggestions d’articles

Maroc: Les chiffres impressionnants du secteur automobile

Avec une montée en puissance qui a dépassé toutes les prévisions et attentes, l’industrie automobile au Maroc s’inscrit désormais dans une dynamique permanente.