Table ronde sur le Sahara à Genève: le Maroc entre en jeu

Le Maroc prend part, ce mercredi 5 décembre à Genève, à la table ronde sur le différend régional autour du Sahara marocain, fort convaincu de la justesse de sa cause nationale et confiant en le processus onusien.

La participation marocaine à cette table ronde, qui s’ouvrira en début d’après-midi au Palais des Nations à Genève, fait suite à l’invitation de l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler, adressée au Maroc, à l’Algérie, au “polisario” et à la Mauritanie.

A ce propos, le porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU Farhan Haq s’est félicité mercredi 4 décembre de la décision du Maroc, du «polisario», de l’Algérie et de la Mauritanie d’accepter l’invitation de son Envoyé personnel Horst Kohler, de participer à une première table ronde.

«Le Secrétaire Général réitère son soutien indéfectible à son Envoyé Personnel et à ses efforts pour relancer le processus de négociation, conformément à la résolution du Conseil de sécurité N 2440 du 31 octobre 2018. Il exhorte toutes les parties à s’engager de bonne foi, sans conditions préalables et dans un esprit constructif dans les discussions», a-t-il affirmé.

Rappelons que la délégation marocaine à cette table ronde comprend Omar Hilale, représentant permanent du Royaume auprès des Nations Unies à New York, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab et Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara.

S.L.

Suggestions d’articles

Après la décision du Maroc, des pays expriment leur intérêt pour la CAN 2019

Le Maroc a annoncé qu'il ne se portera pas candidat à l'organisation de la CAN 2019.