Situation en Libye: la mise en garde de l’ambassadeur du Maroc en Italie

Le Maroc a souligné la nécessité de continuer à s’attacher à toutes les résolutions et accords de la communauté internationale sur la Libye, y compris l’esprit de l’Accord de Skhirat qui reste le seul référentiel pour l’édification d’institutions démocratiques capables de relever les défis qui se posent pour ce pays.

Ce plaidoyer intervenait lors d’une réunion consultative de hauts responsables sur la Libye, organisée lundi à Rome par le ministère italien des Affaires étrangères, avec la participation du Maroc.

Dans une déclaration à la MAP, l’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, a indiqué que la délégation marocaine a insisté lors de cette réunion sur l’importance de s’attacher à “l’unité libyenne” tout en veillant à permettre au peuple libyen frère, à travers les institutions qui le représentent, à prendre des décisions en adéquation avec ses intérêts.

La délégation marocaine a également souligné la nécessité d’accompagner le processus politique devant déboucher sur des élections législatives ou présidentielle dans les mois à venir en Libye, a fait savoir le diplomate marocain, ajoutant que la réunion a été également l’occasion d’exhorter les parties concernées et les pays contribuant au règlement de cette problématique à fournir l’appui suffisant au processus politique en Libye.

Abouyoub a réitéré à cet égard la disposition du Maroc à consentir aux autorités libyennes l’appui et l’aide nécessaires pour la mise en œuvre de ce processus électoral important, au vu de l’expérience que le Royaume a accumulée en la matière.

La délégation marocaine a souligné que le soutien à la Libye était devenu une nécessité stratégique eu égard à sa proximité géographique des zones qui posent des défis sécuritaires importants, notamment le Sahel.

“Si on n’accorde pas assez d’importance à la situation libyenne, cela pourrait impacter négativement la stabilité dans la région du Sahel et en Afrique en général”, a mis en garde Abouyoub.

La réunion de Rome, consacrée aux derniers développements survenus sur la scène libyenne, notamment ceux concernant la zone pétrolière du pays, a été une occasion pour le Représentant spécial du Secrétaire général, Ghassan Salamé, d’informer les délégations participantes de l’évolution de la situation et de ses efforts pour la mise en œuvre des résolutions y afférentes, en particulier celles du Conseil de sécurité et les différents accords conclus à ce sujet.

Suggestions d’articles

Sahara: large soutien international en faveur du Maroc

L’examen de la question du Sahara marocain par la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies a pris fin mercredi.