Séisme politique: Nabil Benabdallah n’a toujours pas avalé la pilule

Le Secrétaire Général du PPS témoigne de nouveau son indignation suite au séisme politique qui a causé le limogeage de plusieurs ministres et responsables gouvernementaux, dont il fait partie.

Lors d’une rencontre avec la presse nationale la semaine dernière, Nabil Benabdallah a fait plusieurs déclarations qui risquent de le mettre encore plus dans l’embarras.

Nabil Benabdallah rappelle d’abord le choc déclenché par la décision royale et répète « nous ne le méritons pas ».

Cette phrase confirme sa prise de position suite à la vague de limogeage qui a suivi le rapport de la Cour des Comptes sur Al-Hoceima.

Rappelons que Benabdallah avait déclaré auparavant que les résultats du rapport étaient « discutables ».

S’adressant aux journalistes de différents supports, Benabdallah n’a pas manqué de faire une remarque sur les journalistes et « les parties qui les influencent dans la rédaction de leurs articles ». Et de poursuivre: « si le PPS ne vous intéresse plus, pourquoi écrivez-vous sur nous ? »

Un ton sarcastique et des attaques claires contre les médias qui, depuis quelques semaines, trouvent matière dans toutes les déclarations de l’ancien ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, limogé par le roi Mohammed VI.

Khouloud K.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page