Sebta-Melilla: le Maroc pose ses conditions pour la réouverture des frontières (journal espagnol)

Un journal espagnol a rapporté que le Maroc aurait imposé à l’Espagne des conditions strictes pour la réouverture des frontières avec Sebta et Melilia. Selon El Español, il s’agirait de cinq conditions, sans quoi le Maroc continuerait de maintenir les frontières fermées.

Parmi ces conditions, le Maroc aurait requis de réduire le nombre de postes frontières à un seul par ville pour ne laisser passer que les employés et les touristes, selon le journal qui croit savoir que le Royaume s’achemine vers l’interdiction d’entrée et de sortie des marchandises via les deux passages.

En outre, le journal dit s’attendre à ce que la situation « ne redevienne pas comme avant ».

Le 1er septembre, le ministre de l’Intérieur, Abdelouahed Laftit, avait affirmé que le Maroc était décidé à fermer la porte à toute reprise de la contrebande depuis Sebta et Melillia, « pour la défense de la dignité de la femme marocaine ».

Fermées depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19, les postes frontaliers de Sebta et Melilia n’ont pas été rouverts, sauf pour des opérations spéciales de rapatriement de ressortissants marocains bloqués dans les deux villes. Une situation qui asphyxie l’économie des deux cités occupées. Celles-ci ne vivant quasiment que du commerce de contrebande avec le Maroc.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Espagne: un couvre-feu à l’étude

Le gouvernement espagnol n’a pas écarté, ce mardi, l’imposition d’un couvre-feu en coordination avec la région de Madrid et les autres communautés autonomes, et ce pour freiner la propagation du Covid-19.