Sahara: nouvelles provocations des séparatistes

Décidément, les dirigeants séparatistes du Polisario persistent et signent dans leur entêtement et leur cécité. Pour eux, la seule solution à même de résoudre le conflit autour du Sahara marocain est d’en découdre militairement avec le Royaume.

Et c’est le site Hespress qui rapporte ces nouvelles velléités polisariennes. Cette idée saugrenue est celle du prétendu ministre de la Défense, Abdallah Lahbib Oud Blal, qui l’a suggérée aux milices des séparatistes, présentes au sud de la zone tampon.

« La confrontation avec le Maroc est un passage obligé » selon lui. Et ce, aux dépens des efforts des Nations Unies dans la recherche d’une solution juste et équitable à ce conflit préfabriqué qui dure depuis plus de cinq décennies. Des efforts onusiens qu’Ould Blal qualifie d’inefficaces et de vains, allant jusqu’à accuser la communauté internationale d’avoir failli à sa mission de trouver une solution au conflit.

Les menaces, provocations et velléités du soi-disant ministre de la Défense vont jusqu’à prétendre que le Royaume ne pourrait riposter militairement, que les milices du Polisario sont fin prêtes à reprendre les armes et ce, après la déception ressentie au sein des camps de Tindouf.

Pour Ould Blal,  faire entendre les tambours de guerre et en découdre avec les Forces armées royales est LA solution, tout en cessant toute collaboration avec les instances onusiennes. Ou du moins,  concède-t-il magnanimement, revoir les relations  avec l’ONU qui a démontré son incapacité à trouver une solution au conflit.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: nouveau record d’infections, la répartition géographique

Mille sept cent soixante-seize (1.776) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 922 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé samedi le ministère de la Santé.