Sahara: nouvelles provocations du polisario

Via les réseaux sociaux, les séparatistes du Polisario battent la campagne dans une tentative de fermer le passage vers El Guergarat. Ceci, dans le but d’entraver la circulation des camions et des voitures dans la région, selon le quotidien Al Massae de ce lundi.

Cette énième escalade des séparatistes vient en vaine riposte du dernier rapport du Conseil de sécurité qui est manifestement resté au travers de la gorge des dirigeants polisariens. Et elle a eu pour effet de tirer la sonnette d’alarme du côté de la MINURSO, dont les membres ont été menacés de meurtre et dont les véhicules risquent d’être incendiés.

Et, avant hier, la région de Guergarat a vécu un blocus dont l’auteur est un jeune originaire de la ville marocaine de Laâyoune. Ce qui a conduit les membres de la Mission onusienne à s’enquérir de ses motivations quant à son acte et à tenter de réouvrir le passage, ajoute la même source.

De même que les membres de la MINURSO ont exprimé leur grande inquiétude après que les véhicules de la Mission ont été l’objet d’une course poursuite et ont été pris en photo. Ce qui coïncide avec les menaces du Polisario de s’en prendre à eux et d’y mettre le feu.

Devant cette situation, l’instance onusienne a redoublé de vigilance et a intensifié le niveau d’alerte de ses unités en vue d’assurer la sécurité de ses membres.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Sahara marocain: un autre pays retire sa reconnaissance de la “rasd”

Le Salvador a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo "rasd", et de soutenir l'intégrité territoriale du Maroc, a annoncé samedi le gouvernement salvadorien.