Sahara marocain: nouveau coup dur pour la pseudo “rasd”

Le gouvernement de la Barbade, qui a gelé sa reconnaissance de la pseudo “rasd” en 2013, a décidé, ce vendredi, de retirer sa reconnaissance de la pseudo “rasd”.

Le gouvernement de la Barbade va poursuivre les actions déjà entreprises par plus de 162 pays à travers le monde, indique un communiqué conjoint signé à l’issue de la visite au Maroc de la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley.

Le gouvernement de la Barbade appelle toutes les parties à poursuivre, de bonne foi, les négociations, en vue de maintenir le momentum initié par le plan d’autonomie, qui est crédible, sérieux et réaliste, et de favoriser une solution politique basée sur le réalisme et dans l’esprit de compromis, dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc et conformément au Conseil de Sécurité de l’ONU, ajoute le communiqué conjoint.

A cet égard, le gouvernement de la Barbade reconnaît l’engagement du Royaume du Maroc dans le processus politique et son entière coopération avec le Secrétaire Général des Nations Unies et son Envoyé Personnel afin de parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptée, souligne le document.

Rappelons par ailleurs que le gouvernement du Salvador a informé officiellement, mercredi dernier, le Secrétaire Général de l’ONU de sa décision de retirer sa reconnaissance de la pseudo “rasd”.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise en Libye: la réaction du Maroc à son exclusion de la conférence de Berlin

Le Royaume du Maroc a exprimé, ce samedi, son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence prévue le 19 janvier à Berlin, en Allemagne, au sujet de la Libye.