Sahara marocain: Moscou s’en mêle

“En tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et du groupe des amis du Sahara, Moscou soutient les efforts internationaux visant à parvenir à un règlement acceptable du dossier du Sahara entre les parties en conflit”, rapporte ce mercredi 19 décembre Hespress en se référant à des déclarations de l’ambassadeur de Russie à Rabat, Valeryan Chauvaev.

L’ambassadeur de Russie a ajouté, rapporte le média ‘’qu‘il est nécessaire de s’appuyer sur des critères préalablement convenus au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, qui, conformément à ses résolutions, déterminent les parties au conflit du Sahara sur la base du principe fondamental de l’acceptation mutuelle de la solution finale, conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations Unies. ”

Valeryan Chauvaev a en outre déclaré que « l’acceptation d’une formule commune pour la solution est la prémisse essentielle d’un règlement permanent du dossier”, soulignant que “la Russie entretient des relations avec les parties au conflit et avec toutes les parties impliquées dans ce dossier”. “La résolution de la Russie découle du fait que la communauté internationale se doit de soutenir le processus sous les auspices de l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, Horst Koehler.”

Membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie s’est pleinement exprimée lors de la dernière session consacrée à l’examen du rapport sur le Sahara. Elle a soutenu sans réserve les efforts déployés par le Conseil de sécurité et Horst Koehler, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies, pour parvenir à une solution politique acceptable pour les deux parties au conflit.

L’ambassade de Russie à Rabat, rappelle le site, est dirigé par le diplomate Valeryan Chauvaev, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie au Royaume du Maroc. Il a exercé plusieurs fonctions diplomatiques, dont celle d’ambassadeur de la Fédération de Russie en Libye entre 2004 et 2008 et son ambassadeur en Irak de 2008 à 2012. Le président russe Vladimir Poutine l’avait désigné à ce poste en avril dernier.

M.J.K

 

  • Pragmacom

    Mr Chauvaev aborde déjà par le mauvais bout le noeud du problème en réduisant le nombre des paries au conflit à 2, à moins qu’il ne soit au contraire très objectif en visant l’Algérie comme la 2eme partie au conflit face au Maroc !! Mais celà m’étonnerait beaucoup que ce soit réllement son intention, puisqu’il dit au 3e paragraphe de l’articel: “la Russie entretient des relations avec les parties au conflit et avec toutes les parties impliquées dans ce dossier”. Donc il n’y a aucun doute. Le diplomate fait la différence entre “les parties au conflit ” ” et toutes les parties impliquées”. On n’est donc pas sortis de l’auberge, et l’industie militaire russe n’est pas prête de réduire sa production….

Suggestions d’articles

Le Rwanda va ouvrir son ambassade au Maroc

La République du Rwanda a décidé d’ouvrir prochainement son ambassade au Maroc, a annoncé mardi un communiqué officiel émanant du bureau du premier ministre.