Sahara: mais à quoi joue encore le polisario?

Le rapport onusien invite les parties prenantes, dont l’Algérie, à trouver un compromis commun débouchant sur une solution politique, juste, équitable au conflit autour du Sahara qui perdure depuis plus de quatre décennies. Pendant ce temps, la situation dans les camps de la honte de Tindouf est de plus en plus inquiétante, alors que véhicules blindés et artillerie lourdes sont mis en branle pour étouffer les revendications des manifestants.

Et que trouvent les séparatistes comme parade à ces deux évènements? Comme d’habitude, au lieu de savoir raison garder, ils font entendre le bruit de leurs bottes, cette fois encore, rapporte le quotidien Al Massae de ce vendredi.

Et ce sont des munitions réelles qui ont été utilisées par les milices armées du Polisario, mercredi dernier, dans des manoeuvres militaires simulant un scénario d’une vraie guerre. Le Front Polisario a ainsi décrété une tactique militaire, avec des munitions réelles, visant à entraîner ses milices armées à en découdre avec un ennemi virtuel. Ces manoeuvres polisariennes, sur le territoire algérien, coïncident avec la sortie d’une nouvelle promotion de mercenaires armés, dont plusieurs jeunes des camps de la honte, précise la même source.

D’autre part, toujours selon le journal, des médias proches du Polisario ont indiqué que Brahim Ghali avait assisté aux préparatifs et autres entraînements ayant précédé ces manoeuvres militaires.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page