Sahara: l’Irlande gifle l’Algérie et le Polisario

L’Irlande a dénoncé les «fake news» diffusées par l’Algérie selon lesquelles le président irlandais allait recevoir le chef du Polisario Brahim Ghali qui devrait être accompagné d’une importante délégation. Cette visite était prévue, selon ces informations, début mars. Pourtant, elle n’a toujours pas eu lieu…

L’Irlande est finalement sortie de son silence et a balayé d’un revers de main ces rumeurs, au grand dam des leaders du Polisario et des responsables algériens. Dans une lettre diffusée par les médias locaux, le ministre irlandais des affaires étrangères a assuré qu’aucune visite d’une délégation du Polisario n’a été ni sera prévue. «L’Irlande soutient le processus onusien en cours», peut-on lire dans le document qui confirme ainsi que le pays ne reconnaît pas la prétendue «rasd» et réduit à néant l’existence d’un quelconque statut aux membres du Polisario

Après la dénonciation de ces cafouillages, l’agence de presse algérienne a tenté tant bien que mal d’enterrer cet échec et annoncé qu’«une délégation du front s’est rendue en Irlande et a été reçue par le président irlandais Michael D. Higgins». Elle a également précisé que Brahim Ghali n’a pas pu participer à ce déplacement «à cause éventuellement du mandat d’arrêt international émis contre lui».

Avides de soutien et de crédibilité internationale, les responsables du Polisario ont en effet tenté d’établir des contacts en Irlande et s’y sont rendus mais n’ont pu rencontrer ni ministres, ni responsables gouvernementaux, ni présidents des deux chambres du Parlement.

Ils ont finalement rencontré le président irlandais à titre personnel et les médias proches du Polisario, pour cacher cet échec, ont relayé une photo personnelle du président en faisant croire qu’elle a été prise lors de la réception.

L’APS vient de commettre une véritable bourde en diffusant de fausses informations sur les activités du président irlandais sans se fier aux source officielles. Le pire, c’est que le site officiel de la présidence n’a nullement évoqué cette rencontre entre le président et la délégation du front.

Ces cafouillages ont toutefois confirmé la position constante de l’Irlande vis-à-vis du Sahara marocain et qui n’a pas changé d’un iota.

N.M.

 

Suggestions d’articles

Eliminatoires CAN 2019: le point final sur le groupe du Maroc

Voici le point final dans le groupe B, après le dernier match (Cameroun-Comores 3-0), comptant pour la 6è journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN Egypte-2019).