Sahara: la justice espagnole inflige un nouveau revers au polisario

La justice espagnole a infligé un nouveau revers au polisario et à ses sympathisants en prohibant l’utilisation de ses slogans et de ses bannières dans les lieux publics, écrit le journal bahreïni Akhbar Al khalij.

Dans un article publié, ce mercredi, sur son portail électronique, le journal souligne que la Cour suprême espagnole, la plus haute juridiction du pays, a interdit l’utilisation temporaire ou permanente de toute bannière non officielle ou expression politique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des édifices publics.

La décision de la cour suprême constitue une autre déroute du Front du polisatio qui perd de plus en plus du terrain sur la scène espagnole.

Le cuisant revers du Front polisario en Espagne intervient peu de temps après la déroute subie par les séparatistes, fin mai dernier, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique.

Et de conclure qu’à travers cette décision, l’Espagne qui défend la centralité du rôle des Nations unies dans tout processus politique visant la résolution de la question du Sahara marocain, a porté un autre coup dur au +front du Polisario+ qui se trouve de plus en plus isolé du reste du monde.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Détournement de l’aide par le polisario et l’Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution

Des députés européens viennent de déclencher le mécanisme de saisine officielle du Parlement européen au sujet du détournement de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées à Tindouf.