Sahara: la Gambie et le Liberia aux côtés du Maroc

La Gambie réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie proposée par le Royaume comme unique solution pour parvenir à un règlement définitif du conflit artificiel autour du Sahara marocain, a souligné, ce mercredi à Marrakech, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et des Gambiens à l’Etranger de la République de Gambie, Mamadou Tangara.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en marge de la 14ème édition du Sommet des affaires Etats-Unis-Afrique (19-22 juillet), Tangara a réitéré la position de son pays concernant l’exclusivité des Nations-Unies en tant que cadre pour la recherche d’une solution au conflit régional créé autour de la question du Sahara marocain.

« La Gambie soutient les efforts de l’ONU pour parvenir à une solution politique, réaliste, pratique et durable pour ce conflit artificiel », a-t-il ajouté dans ce contexte, soulignant que l’ouverture d’un consulat de son pays à Dakhla vient traduire la position constante de la Gambie vis-à-vis de la question du Sahara marocain.

S’agissant des relations bilatérales, le chef de la diplomatie gambienne a relevé que Banjul et Rabat oeuvrent ensemble pour que la commission mixte maroco-gambienne « se tienne dans un avenir très proche en vue de renforcer les relations bilatérales très denses entre les deux pays ».

Par ailleurs, Tangara a indiqué que le secteur privé de son pays est fortement présent au Sommet des affaires Etats-Unis-Afrique, parce que la Gambie souhaite renforcer sa coopération économique avec le Maroc, qui est la porte d’entrée vers l’Afrique, l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

Le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Dee-Maxwell Saah Kemayah, a également réitéré, ce mercredi à Marrakech, le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa pleine souveraineté sur ses provinces du Sud.

S’exprimant à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le ministre libérien a réaffirmé le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume et à son plan d’autonomie pour ses Provinces du Sud dans le cadre de sa souveraineté, en tant qu' »unique solution » à ce différend.

A cet égard, il a rappelé l’ouverture du Consulat de Liberia à Dakhla en 2020 et qui constitue une étape importante permettant de renforcer les liens économiques avec le Royaume, et de saisir les opportunités futures qu’offre la position unique du Maroc, en tant que hub régional et porte d’accès à l’Afrique.

Saah Kemayah a également souligné que cette représentation diplomatique est de nature à renforcer les relations avec le Maroc, servir la communauté libérienne dans la région et contribuer à la consolidation de la coopération entre les deux pays.

Cette rencontre entre les deux ministres a été tenue en marge de l’ouverture de la 14ème édition du Sommet des affaires États-Unis-Afrique, organisé sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, autour du thème « construire ensemble l’avenir ».




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page