Saad Eddine El Othmani tacle Bassima Hakkaoui

Le Chef du gouvernement Saâd Dine El Othmani s’est catégoriquement opposé à la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social Bassima Hakkaoui qui voudrait dissoudre l’Agence de développement social (ADS).

Selon le journal Assabah, le Chef de l’exécutif refuse effectivement de signer le décret portant dissolution de l’ADS. L’Agence, lointain héritage des réformes initiées par Abderrahmane El Youssoufi, avait été créée dans le but de soulager de la précarité les couches sociales démunies et les communes défavorisées et sans richesses.

Bassima Hakkaoui met en avant pour légitimer ses ‘’nobles’’ intentions que l’ADS aurait le même rôle que d’autres institutions ou organismes comme par exemple l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH). La ministre projetterait de remplacer l’ADS par des directions régionales directement affiliées à son département.

D’aucuns, au sein de l’Agence, selon le média, lui prêtent dans cette entreprise de vouloir attirer de nouveaux clients électoraux pour son parti le PJD, par le biais d’associations bénéficiant d’un soutien financier.

Nonobstant tout cela, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Othmani temporise et se réserve pour le moment le droit d’apposer ou pas sa signature au bas d’un décret pour le moins brûlant.

M.J.K.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page