Retrait de Bombardier au Maroc: El Othmani clarifie les choses

Les travaux des 3èmes Assises nationales de la Fiscalité se sont ouverts, vendredi à Skhirat, sous le thème “Équité fiscale”.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le chef du gouvernement a démenti les rumeurs selon lesquelles l’usine Bombardier fermera ses portes. Il a expliqué que la firme a fait le choix de céder sa filiale, mais que c’est un choix qui n’a rien avoir avec le climat de l’investissement au Maroc. “D’autant plus que l’usine restera ouverte et qu’il n’ y aura pas de perte d’emploi”, a rassuré El Othmani. On apprend par ailleurs que les repreneurs potentiels de Bombardier sont GKN, AIRBUS ou encore SPIRIT.

Rappelons que le constructeur aéronautique canadien a annoncé la cession de ses activités d’aérostructures au Maroc pour des raisons “stratégiques”. Selon un communiqué du groupe, l’entreprise a annoncé qu’elle consolidera ses actifs aéronautiques en un seul secteur d’activité simplifié et pleinement intégré, Bombardier Aviation.

La cérémonie d’ouverture des assises, placées sous le Haut patronage du roi Mohammed VI, est présidée par le chef du gouvernement, Saâd Dine El Othmani, le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaâboun, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, et le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Reda Chami.

Cet événement permettra de définir les contours d’un système fiscal plus performant, transparent, équitable et compétitif reposant sur une assiette d’imposition plus large et des taux moins élevés. Il consacrera les principes de l’État de droit en matière de fiscalité et s’inspirera des meilleures pratiques au niveau international.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

CHAN 2020: on connaît l’arbitre de Maroc-Algérie

Les Locaux affronteront l'Algérie samedi 21 septembre à Blida.