Remaniement: y a-t-il blocage? El Othmani répond

Le chef de gouvernement a assisté à l’Assemblée générale constitutive de la “Fondation Dr Abdelkrim Al-Khatib pour la Pensée et les Etudes”, vendredi. Il a profité de cette occasion, à laquelle son prédécesseur n’avait pas répondu présent, pour transmettre des messages aussi bien chiffrés que clairs à ceux qu’il nomme “les adversaires du PJD”.

Ce dernier ne prête nulle attention aux “campagnes de dénigrement” l’ayant pris pour cible et qui, tout au contraire, le renforcent dans sa conviction d’aller de l’avant, de concert avec ses alliés à la tête de l’Exécutif, a martelé Saâeddine El Othmani.

Le PJD fait fi des campagnes de “parasitages” menées à son encontre et continue son bonhomme de chemin, a ajouté le secrétaire général du parti islamiste. Faisant ainsi allusion à l’imminent remaniement ministériel et au “blocage” évoqué par certains, El Othmani réfute ces allégations concernant les concertations bilatérales qu’il a entreprises avec les SG des partis de la majorité.

“Si blocage il y a, il n’existe que dans l’imagination des auteurs des campagnes de dénigrement menées contre le PJD”, a-t-il soutenu. Il assure, par ailleurs, que lesdites concertations vont bon train et que leurs résultats seront connus en temps voulu.

Le chef de gouvernement a également rappelé à ses alliés la grande responsabilité qui “nous incombe tous en tant qu’acteurs politiques, laquelle responsabilité doit être aussi grande au présent comme à l’avenir”. Il a aussi appelé à ce que “la vie politique soit noble, moderniste, évoluée et civilisée”.

El Othmani a tenu également à saluer vivement les dirigeants politiques qui ont su faire face “aux campagnes de dénigrement et au travail de sape mené contre l’action politique dans notre pays”.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le PJD encense ses ministres débarqués de l’Exécutif

Concernant le nombre dérisoire des femmes ministres, à peine 4 au lieu de 6 précédemment,le PJD soutient quand même que c'est une... "avancée"!