Remaniement: vers un Exécutif sans porte-parole ?

Après “la grande muette”, périphrase désignant l’armée en France à une certaine période de son Histoire, aurions-nous “le grand muet”, dans le prochain Exécutif remanié au Maroc?
C’est en tout cas, selon des sources concordantes de Le Site info, ce que craignent d’aucuns après l’annonce officieuse que Mustapha El khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, ne sera plus porte-parole du gouvernement.
Sera-t-il remplacé à ce poste? Et si oui, par qui? Les mêmes sources affirment que Mustapha Ramid ne sera sûrement pas pressenti pour devenir porte-parole du gouvernement.
Et ce, surtout après les bruits de couloir qui désignent Ramid comme le prochain ministre chargé des Relations avec le Parlement, la Société civile et les Droits de l’Homme.
Quid alors du poste de porte-parole du gouvernement El Othmani remanié? Le prochain Exécutif sera-t-il “le grand muet” du Royaume? Sans donner plus de détails, les mêmes sources assurent que la mission du porte-parole d’un gouvernement est primordiale, particulièrement en ce qui concerne la communication avec l’opinion publique.
Cependant, a-t-on tenu à préciser, il y a plusieurs manières de le faire et cette mission ne peut incomber qu’au ministre de la Communication, à l’instar de l’option adoptée par six gouvernements marocains. Un autre ministre peut assumer ce rôle important de porte-parole de gouvernement, rappellent les mêmes sources. Ceci, en citant l’exemple de Khalid Alioua qui avait assumé cette mission alors qu’il était ministre du Développement social, de la Solidarité, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, au sein du gouvernement d’alternance de Abderrahmane El Youssoufi.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les rumeurs sur l’état de santé d’Abdelwahab Doukkali inquiètent la Toile

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs ont circulé selon lesquelles le chanteur marocain Abdelwahab Doukkali aurait un problème de santé et serait alité.