Remaniement ministériel: des technocrates à la rescousse

« La nouvelle phase sera conduite par une nouvelle génération et une nouvelle élite, y compris au sein du gouvernement ». Cette phrase extraite du discours royal, à l’occasion de la Fête du Trône, célévrée en grande pompe à Tanger, présage d’un imminent remaniement ministériel.

Lequel remaniement a été plusieurs fois évoqué, puis démenti par le chef de gouvernement. Cette fois-ci, c’est le roi Mohammed VI lui-même qui demande à Saaeddine El Othmani de lui soumettre des propositions, dans ce sens, dans des postes de responsabilité au sein de l’Etat.

De ce fait, des observateurs de la scène politique marocaine sont allés à envisager que le chef de gouvernement pourrait avoir recours au retour de « technocrates » pour insuffler du sang neuf à l’Exécutif. Les mêmes observateurs croient à cette possibilité en « l’absence de compétences au sein des partis politiques nationaux », selon nos confrères du site Hespress.

Ce retour supposé de « technocrates », au lieu et place de certains hommes politiques, pourrait augurer que le chant des sirènes partisanes tenterait de faire céder certains nouveaux visages appelés à des responsabilités gouvernementales. L’avenir proche dira si des compétences SAP (sans appartenance politique) seraient vite « parachutées », comme par le passé, sous des couleurs partisanes au cas où El Othmani ferait appel à elles, ajoutent les mêmes sources.

A.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page