Remaniement: El Othmani veut éviter les erreurs de Benkirane

Nos confrères du site Hespress relèvent une contradiction de taille à propos des préparatifs et consultations concernant le remaniement ministériel, annoncé par le roi Mohammed VI dans son discours du 29 juillet dernier.

Ainsi, d’un côté certains dirigeants politiques ont exprimé leur étonnement de ne pas avoir encore été consultés par le chef de gouvernement, en ce sens. De l’autre côté, une source proche de Saâeddine El Othmani affirme que celui-ci a eu plusieurs rencontres bilatérales avec nombre de ténors des partis de la majorité.

Et si le chef de gouvernement et patron du parti islamiste a opté pour cette démarche, croit savoir Hespress, c’est pour éviter de commettre la même erreur que son prédécesseur, Abdelilah Benkirane. En effet, l’on se rappelle du “blocage” ayant duré des mois et qui a finalement conduit au limogeage de l’ex-chef de l’Exécutif.

El Othmani a donc entamé des consultations avec des dirigeants de la majorité à propos du remaniement ministériel annoncé par le Souverain. Des sources gouvernementales ont même assuré qu’El Othmani a achevé le premier round de ses rencontres bilatérales.

Pendant lesdites rencontres, précisent les mêmes sources gouvernementales, le chef de gouvernement a été à l’écoute de la vision des secrétaires généraux des partis de la majorité concernant l’imminent remaniement. Cette démarche choisie par El Othmani “fait partie des attributions que lui octroie la Constitution”. Attributions qui lui permettront de faire part au roi Mohammed VI, et à lui seul, des détails des consultations concernant le remaniement ministériel.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: El Othmani a présidé une importante réunion

Le Conseil d'administration du Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques, réuni ce lundi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani...