Remaniement: ces ministres qui devraient quitter le navire (exclusif)

Terminus, vous êtes priés de descendre! Cela concerne certains ministres qui savent d’ores et déjà qu’ils ne garderont pas leur portefeuille au sein du gouvernement El Othmani remanié.

C’est le cas, notamment, du dirigeant RNIste, Rachid Talbi El Alami, ministre de la Jeunesse et des sports. Des sources proches de la Primature ont déclaré à Le Site info qu’il est improbable, voire impossible, que Talbi El Alami garde son maroquin de ministre.
“La proposition du RNI a été refusée par on ne sait quelle partie. De ce fait, Talbi El Alami fera partie des RNIstes devant quitter le gouvernement”, précisent les mêmes sources. En revanche, il n’en est pas de même pour les autres ministres du parti de la Colombe, dont l’on est presque sûr et certain qu’ils feront partie de l’Exécutif remanié et dont certains garderont le même portefeuille qu’ils occupent actuellement. Il s’agit de Aziz Akhannouch (Agriculture), Moulay Hafid Elalamy (Commerce), Mohamed Aujar (Justice), ainsi que de Mohamed Benchaâboun (Economie). Ces derniers devraient garder leurs postes.
Par ailleurs, les secrétaires généraux des partis de la majorité ont été mis au courant de la nouvelle architecture de l’Exécutif remanié, dont le nombre de ministres devrait être de 25 au lieu de 39. Autre nouveau changement, selon les sources de Le Site info, la nouvelle configuration prévoit une refonte de la structure gouvernementale. Ainsi, le ministère des Affaires générales et de la gouvernance et celui de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique seront rattachés au ministère de l’Economie et des Finances. Le ministère de la Culture, lui, fera partie intégrante du ministère du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale.
Concernant le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle, il sera très probablement rattaché au ministère de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social. Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique se fondra en un seul département. Et, enfin, un seul pôle réunira commerce, industrie et économie numérique.
Tous ces changements auront pour conséquence le départ de 14 ministres, dont 7 du PJD. Les noms qui devraient quitter le navire sont les suivants: Lahcen Daoudi; Mustapha El Khalfi; Mohamed Yatim; Jamila El Moussali; Khalid Samadi; Najib Boulif et Nezha El Ouafi.
Le Mouvement populaire devrait perdre tous ses secrétaires d’Etat qui sont: Fatna El Kihel, Mohamed El Gharrass et Hammou Ouhalli. Toujours selon nos sources, Othman El Ferdaous de l’Union constitutionnelle ne devrait pas faire partie du gouvernement El Othmani remanié.
Anass Doukkali, qui vient d’annoncer sa démission du Bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme, sera éjecté de son poste de ministre de la Santé . Son camarade du parti du Livre, Abdelahad Fassi-Fihri quittera également le navire gouvernemental.
Larbi Alaoui et Naima Lembarki

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les rumeurs sur l’état de santé d’Abdelwahab Doukkali inquiètent la Toile

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs ont circulé selon lesquelles le chanteur marocain Abdelwahab Doukkali aurait un problème de santé et serait alité.