Ramadan/Restrictions: El Othmani de nouveau interpellé sur le sort des personnes impactées

La parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), Amal Arbouch, a adressé une question écrite au chef du gouvernement au sujet des catégories impactées par les mesures restrictives décidées pendant le mois de Ramadan pour lutter contre la Covid-19.

Dans sa missive, dont Le Site Info détient copie, la parlementaire a indiqué que le durcissement des mesures, qui intervient sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique, aura des effets « dramatiques » sur de larges catégories de la société, notamment les petits métiers qui apparaissent durant le mois de Ramadan, soulignant la nécessité d’accompagner cette décision de mesures de soutien et d’accompagnement pour limiter les effets sur ces catégories.

Et d’interpeller El Othmani sur le dispositif d’indemnisation au profit de ces catégories, en particulier les employés non déclarés à la CNSS.

Rappelons que le mois de Ramadan a commencé, mercredi 14 avril au Maroc. Il y a une semaine, le gouvernement avait décidé l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 20H00 à 06H00, à compter de ce 1er Ramadan 1442 de l’Hégire, sauf pour les cas exceptionnels, avec le maintien des différentes mesures préventives annoncées précédemment.

M.S.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page