PSU: Omar Balafrej jette l’éponge

L’un des deux députés du Parti socialiste unifié rend son tablier. Une source fiable de Le Site info révèle qu’après avoir boycotté plusieurs meetings nationaux, Omar Balafrej a fini par déposer sa démission auprès du Bureau politique du PSU, dont il est membre. Démission à laquelle le BP n’a pas encore donné suite.

Cette défection du député de la circonscription Océan-Hassan, à Rabat, aurait pour cause son opposition à la démarche dont sont appréhendées certaines questions internes, augurant d’un tournant concernant l’alliance au sein de la Fédération de la gauche démocratique. De même que Balafrej insiste sur l’urgence d’unifier les directions des trois partis constituant la FGD et ce, avant les prochaines échéances électorales. A rappeler qu’il s’agit du Parti socialiste unifié PSU, du Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS) et du Congrès national  ittihadi (CNI).

Cependant, cet avis n’est pas partagé par les trois secrétaires généraux. En effet, Nabila Mounib, Mohamed Sassi et Mohamed Bensaid Aït Idder pensent qu’il  est nécessaire d’attendre, d’abord, l’unification des bases des trois partis précités. Ils arguent en cela qu’en l’absence de l’harmonie et de la cohésion souhaitées, le risque est grand d’aboutir à une formation politique “amputée”.

Afin d’en savoir davantage sur le sujet, Le Site info a essayé de joindre Omar Balafrej, mais en vain, car son portable est resté aux abonnés absents.

Larbi Alaoui

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Nabila Mounib tacle le gouvernement El Othmani

Nabila Mounib revient à la charge pour, encore une fois, tirer à boulet rouges sur l'Exécutif.