Propos d’Akhannouch sur les Marocains: le RNI brise le silence

Les déclarations du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), tenus à Milan samedi dernier ne sont pas passés inaperçus et ont été “utilisés” à mauvais escient par ses détracteurs.

Pris en dehors de leur contexte, les propos de Aziz Akhannouch sont les suivants: “Celui qui croit qu’il peut venir insulter les institutions du Royaume n’a pas sa place au Maroc. Celui qui veut rester au Maroc doit respecter sa devise. Les insultes ne servent à rien. Et je suis désolé de vous le dire, mais ce n’est pas la justice qui doit faire cela….Nous devons rééduquer les Marocains qui ne sont pas éduqués!”, a-t-il lancé après avoir invité les Marocains d’Europe à revenir “servir leur pays”.

Contacté par Le Site info, Mustapha Baytas, membre du bureau politique du RNI a exprimé sa colère suite “à la mauvaise interprétation des propos tenus par le président du parti Aziz Akhannouch à Milan”.

Il a d’ailleurs expliqué que ses propos ont été déformés et sortis de leur contexte. “Le RNI est conscient que les Marocains sont attachés aux fondements de l’Etat. Le parti a pris position contre certaines voix qui se sont levées pour franchir les lignes rouges alors que certaines composantes de la société et acteurs politiques gardaient le silence”, indique Baytas.

“Les acquis de l’Etat sont des lignes rouges à ne pas franchir. Akhannouch n’a pas dit qu’il voulait rééduquer les Marocains. Il a dit que ceux qui portent atteinte aux valeurs sacrées de la patrie n’ont pas leur place dans le Royaume. C’est tout à fait logique. Il a dit que c’est aux Marocains de rééduquer ceux qui franchissent ces lignes rouges”.

Baytas a appelé les forces politiques à réagir avec force dans ce genre de situations (lignes rouges) et à exprimer des positions plus courageuses. “Les communiqués formels, sans valeur ajoutée, ne feront qu’envenimer la crise. Ce temps est révolu”.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fonds anti-coronavirus: l’Ordre National des Vétérinaires fait don de 1,2 MDH

Cette contribution a été rendue possible grâce aux dons des membres de toutes les composantes du corps vétérinaire, qui ont exprimé leur adhésion totale et inconditionnelle à cette opération de solidarité nationale.