Première réaction d’El Othmani après le viol dans un bus (VIDEO)

Le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a déclaré ce jeudi, au cours de la réunion du conseil du gouvernement, que le bilan des 100 jours de son équipe gouvernementale sera annoncé dans les deux ou trois semaines à venir, après la célébration de la fête du mouton.
El Othmani a estimé que cette étape a été marquée par de nombreux événements.
D’abord, l’agression de la jeune fille dans un bus à Casablanca. « Je tiens à féliciter les forces de l’ordre qui sont passées à l’action rapidement pour arrêter les auteurs de ce crime sordide. Je voudrais saluer également l’opinion publique qui a eu une réaction  instantanée, importante et positive. Elle a fermement dénoncé cette agression et demandé un traitement immédiat, radical et à long terme de ce genre de phénomènes. Au sein du gouvernement, nous avons commencé à réfléchir pour instaurer des mécanismes de traitement pour prévenir ce genre de crimes. Outils et stratégie qui seront bientôt annoncés », a-t-il dit.
Par ailleurs, El Othmani a évoqué les opérations terroristes ayant frappé en particulier le Burkina Faso, l’Espagne et d’autres pays. « Naturellement, le Maroc a toujours eu des positions officielles fermes de refus et de dénonciation de ce type d’opérations terroristes », a t-il relevé.
« En ma qualité de chef de gouvernement, j’ai envoyé une lettre de solidarité aux premiers ministres des deux pays. Le ministère des affaires étrangères a exprimé lui aussi la position du gouvernement et du Maroc », note le chef du gouvernement, avant de revenir sur l’affaire du viol :
« D’expérience et en tant que Marocains, nous sommes conscients de l’importance de la sécurité. Sans sécurité, point de stabilité et de développement. La sécurité du pays est l’affaire de tout le monde et nous sommes tous concernés. Nous devons être fiers de ce que nous avons réalisé jusqu’à présent grâce à la sage politique menée par le Roi Mohammed VI  sur les plans des droits de l’Homme, de la démocratie, de la société civile, de l’économie et du social. Chacun de nous doit apporter sa contribution et le gouvernement se doit d’être à l’écoute du citoyen », a affirmé le chef du gouvernement.
N. B.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page