Première invalidation d’un siège parlementaire après l’élection de Malki

Juste après l’élection de Habib El Malki à la présidence de la chambre des représentants, le conseil constitutionnel a invalidé le mandat parlementaire de Redouane Mouhaddab de la circonscription d’El Jadida. Celui-ci s’était présenté aux élections sous la bannière de l’Union constitutionnelle, mais les magistrats du conseil ont relevé qu’il avait été condamné à six ans de prison pour trafic de drogues dures, affirme le quotidien Al Akhbar.

Des élections partielles sont prévues à El Jadida pour briguer ce siège devenu vacant.

A noter que beaucoup de députés risquent de voir leur mandat invalidé au vu des nombreux recours que le conseil constitutionnel a reçus de la part des protagonistes.

M.D.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page