PPS: Benabdellah sera-t-il reçu par le roi ?

Le roi Mohammed VI est habitué à recevoir tout nouveau secrétaire général d’un parti quelques jours après son élection. Le nouveau chef de parti doit en principe recevoir une lettre de félicitations du Cabinet royal directement après l’élection, en attendant une éventuelle réception royale.

Le Site info a contacté des experts et politologues pour nous éclairer au sujet d’une éventuelle réception au Palais royal de Nabil Benabdellah, réélu, le 13 mai pour un troisième mandat à la tête du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS). L’ancien ministre de l’Habitat et du réaménagement fait partie des ministres et autres responsables que le séisme royal avait limogé à cause du projet «Al Hoceïma, phare de la Méditerranée». D’où le fait que la question soit assez sensible.

Tous ont refusé de répondre à nos questions, mis à part le politologue Ahmed Chakir qui a estimé que le roi Mohammed VI ne devrait pas recevoir Benabdellah. Selon lui, la réception n’aura pas lieu étant donné que le souverain est en déplacement et parce qu’il s’agit du troisième mandat du patron des camarades à la tête du partie du Livre.

«Benabdellah a déjà été reçu à plusieurs reprises par le roi. En même temps, je ne crois pas que son limogeage, survenu il y a quelques mois, ait un quelconque rapport avec le fait qu’il soit reçu au Palais royal ou pas», a-t-il souligné.

Contacté par Le Site info, Nabil Benabdellah a refusé de façon catégorique d’aborder ce sujet.

Notons enfin que le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Nabil Benabdellah lundi soir.  Dans ce message, le Souverain exprime à Benabdellah ses vœux de plein succès dans l’accomplissement de ses missions partisanes.

Mohamed Assaouar – Noura Mounib

LIRE AUSSI: Mohammed VI félicite Nabil Benabdellah

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page