Pourquoi El Othmani était au Gabon

Sur Hautes instructions du roi Mohammed VI, le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a représenté, ce samedi à Libreville, le Souverain à la cérémonie de commémoration du 10ème anniversaire de la disparition de Feu El Hadj Omar Bongo.

La cérémonie présidée par le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondima s’est déroulée au Palais présidentiel en présence des présidents du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, du Congo, Denis Sassou Nguesso, du Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra, du Togo, Faure Gnassingbé et de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, ainsi que d’autres responsables africains.

Ont pris part aussi à la commémoration les membres du gouvernement du Gabon et nombre de personnalités civiles et militaires gabonaises, ainsi que les représentants du corps diplomatique accrédité à Libreville, dont l’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdellah Sbihi.

Dans une déclaration à la presse, le Chef du gouvernement a souligné que sur Hautes instructions du roi Mohammed VI, il a représenté le Souverain à la commémoration du 10ème anniversaire de la disparition de Feu président El Hadj Omar Bongo, leader gabonais et africain, en présence de nombres de chefs d’Etat et de responsables africains.

La commémoration de la disparition de ce grand ami du Maroc a permis de découvrir la grande estime vouée par les communautés religieuses musulmane et chrétienne du pays et le peuple gabonais à Feu El Hadj Omar Bongo, a-t-il ajouté, notant que cette commémoration a été l’occasion d’échanger avec des responsables africains, notamment le président malien, sur les relations entre le Maroc et l’Afrique.

El Othmani a rappelé, à cette occasion, la volonté et les actions entreprises par le Souverain pour consolider davantage les relations du Royaume avec les pays africains, afin qu’elles se traduisent sur les plans économique, social, d’investissement, d’éducation et de formation et humain, notant que le but étant d’ériger ces relations en un modèle de coopération sud-sud et Afrique-Afrique.

Feu Hadj Omar Bongo Ondimba a dirigé le Gabon près de 42 ans de 1967 à 2009. Il s’est éteint le 8 juin 2009 à Barcelone en Espagne.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page