Pour le Polisario, la guerre avec le Maroc est « inéluctable »

Les séparatistes remettent leurs velléités belliqueuses à jour. Encore et toujours leur bruit de bottes se (re)fait entendre et, cette fois-ci, par la voix du pseudo président de la non moins fantomatique « RASD ».

Ainsi, dans une vidéo enregistrée lors d’une réunion (on se demande bien où) avec les dirigeants polisariens, Brahim Ghali a déclaré que la guerre avec le Maroc est « inéluctable ». Il s’agit « d’une étape incontournable » dont il faut seulement décider du temps, du lieu et de la manière, a-t-il aboyé.

Et pour se préparer à cette déclaration de guerre contre le Royaume, Ghali ameute ses troupes et demande aux jeunes Saharaouis des camps de la honte de Tindouf de se mobiliser à cette fin.

De même que le chef du Front Polisario s’en prend au Royaume avec cette phrase subliminale: « Le Maroc est obstiné et soutenu par les grandes puissances et ne semble pas vouloir céder ». Il s’en prend également aux instances onusiennes, dont les émissaires et les envoyés d’Antonio Guterres « se sont suivis et ont démissionné pour une raison ou pour une autre ».

Les aboiements belliqueux et enragés de Brahim Ghali n’ont pas manqué de provoquer l’ironie et le sarcasme des réseaux sociaux, dont ceux des internautes sahraouis. Ce à quoi le chef des séparatistes n’a pas trouvé de riposte que de prétendre qu’il s’agit de commentaires provenant hors des camps de Tindouf.

En tout cas, ces menaces de déclaration de guerre n’ont pas encore fait réagir les autorités marocaines. Faut-il prêter attention et prendre au sérieux cette énième provocation belliqueuse des séparatistes ou faut-il se contenter de faire sien le proverbe chinois : »La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe »?

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page