Polisario: Brahim Ghali qualifie le Maroc de “pays frère”

Brahim Ghali a évoqué le Maroc pendant les célébrations de ce que les séparatistes appellent le “43ème anniversaire de la création de la «RASD»”. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la nouvelle sortie du chef du front séparatiste prouve bien que le «polisario» cherche désespérément à s’offrir un semblant de légitimité.

Brahim Ghali a qualifié le Maroc de «voisin et pays frère» et assuré que la «RASD» est prête à travailler conjointement avec le Maroc et tous les pays de la région. «Nous sommes prêts à collaborer avec les pays voisins pour une nouvelle transition dans le cadre du respect. Nous aspirons à la stabilité de la région», a-t-il affirmé.

Le chef du «polisario» n’a toutefois pas caché son agacement suite à l’adoption, par le Parlement européen, de l’accord agricole Maroc-UE. «C’est une décision irresponsable qui met les pays européens dans une mauvaise posture», a-t-il déploré.

Rappelons que le tribunal de l’Union européenne a annoncé récemment le rejet d’une demande du polisario qui tentait d’annuler le mandat octroyé en avril dernier au Conseil de l’UE pour négocier l’accord de pêche avec le Maroc.

La cour a jugé irrecevable la demande du polisario qui estimait que le Conseil de l’UE n’avait pas à négocier un accord avec le Maroc qui inclut les eaux du Sahara marocain, tranchant ainsi dans le vif.

Cette énième défaite du polisario s’inscrit dans la logique naturelle des déconvenues encaissées par les séparatistes et leurs maîtres penseurs à Alger.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Déraillement d’un train à Bouskoura: l’ONCF a fait une annonce

L'ONCF avait annoncé plus tôt dans la journée qu'un train reliant Marrakech à Casablanca était sorti de ses rails mardi vers 12h20 près de Bouskoura, sans faire de blessés.