PJD Vs Nabila Mounib: des étudiants réagissent

Le Bureau des étudiants de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé n’a pas tardé à réagir aux propos accusateurs d’un député PJDiste à l’encontre de la SG du PSU.
Réda Boumekraz, via sa page Facebook, avait en effet accusé Nabila Mounib d’être la principale cause de sa non-participation à la rencontre-débat sur l’IVG de ce mercredi soir. Propos auxquels les étudiants apportent un démenti cinglant.
“Aucun intervenant n’avait émis le voeu de s’opposer, d’une nulle manière, à la présence d’autres intervenants prévus”, indique ledit Bureau.
Et d’expliquer que pour des raisons de protocole, de logistique, du nombre important des intervenants, mais aussi pour des raisons de “sensibilités politiques”, il a été prévu que la rencontre-débat sur l’avortement se déroule en deux parties.
L’une à laquelle interviendront les secrétaires généraux des partis politiques (Mounib du PSU, Benabdallah du PPS et Lachgar de l’USFP, entre autres).Et l’autre à laquelle prendront la parole des députés qui ont été invités. Et ce, afin que chacun puisse s’exprimer librement sur ce sujet important, sensible et d’une actualité accrue qu’est celui de l’interruption volontaire de grossesse (IVG),appelée communément”avortement”.
L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Quand Mounib prend la défense d’El Othmani

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a exprimé sa vive indignation à propos du tollé ironique et sarcastique ayant ciblé Saâdeddine El Othmani, via les réseaux sociaux.