PJD: vague de démissions à Chtouka-Aït Baha

Les démissions du Parti de la Justice et du Développement (PJD) se poursuivent. En effet, plus de 200 militants PJDistes à Chtouka-Aït Baha ont récemment présenté leur démission du parti de la lampe pour rejoindre les rangs du Rassemblement national des indépendants (RNI).

Selon des sources de Le Site info, cette nouvelle vague de démissions serait le résultat de la mauvaise gestion des affaires du parti par le Secrétaire provincial et ses collaborateurs, ainsi que les restrictions qu’ils ont subies de la part des instances centrales de la formation politique. Et d’ajouter que l’insatisfaction à l’égard des résultats des élections internes au niveau de la région les a également poussé à prendre cette décision.

Dimanche dernier, les PJDistes démissionnaires ont été aperçu lors d’une rencontre organisée par le RNI à Chtouka-Aït Baha en présence du président du parti, Aziz Akhannouch. D’ailleurs, les nouveaux RNIstes n’ont pas manqué de se prendre en photo avec leur nouveau chef.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

PJD: veut-on « bouter » El Othmani et faire revenir Benkirane?

L'ex-chef de gouvernement et ancien patron du parti islamiste est catégorique!