PJD: Soumaya Benkirane se sent plus libre après sa démission

Soumaya Benkirane, la fille de l’ancien-nouveau patron du parti islamiste, a assuré qu’elle sent aujourd’hui avoir enfin retrouvé la liberté de parole, après sa démission du PDJ, et a souhaité plein succès à Abdelilah Bekirane dans ses anciennes-nouvelles responsabilités et prérogatives, à la tête du PJD.

Via le réseau social Facebook, et dans un post aussi long qu’une journée ramadanesque et caniculaire du mois d’août, Soumaya Benkirane a commencé par souhaiter la bienvenue aux personnes qui viennent de rejoindre sa page et ont commenté sa dernière publication.

Et d’ajouter: « Je pardonne à celles et à ceux qui m’ont critiquée ou insultée car mon pardon ‘va diminuer le nombre de mes péchés’. Il est vrai que mon impulsivité me joue parfois des tours et je ne pèse pas mes mots  dans ces cas-là. La raison en est que depuis des années, spécialement depuis mars 2017, je me suis empêchée de m’exprimer franchement de crainte d’être mal comprise et pour éviter tout travers qui aurait risqué de détourner le sens de mes dires(…) ».

Et ce n’est pas fini! La fille de Abdelilah Benkirane a continué sa logorrhée en répétant avoir retrouvé la liberté de parole et qu’elle tourne sa langue sept fois avant de s’exprimer. « Je souhaite bonne chance à mon père et que Dieu me pardonne si  je lui ai causé du tort (en darija ‘Allah yasmahli mennou’) ».

Pour rappel, dans un précédent post, Soumaya Benkirane avait soutenu qu’avec tout son amour et son estime pour son père, elle croit dur comme faire que le secrétariat général du parti de la Lampe s’est trompé dans de nombreuses options et planifications stratégiques.

Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page