PJD: Mustapha Ramid fait face à de nouvelles rumeurs

Mustapha Ramid apporte un démenti cinglant concernant des rumeurs circulant sur la Toile, à propos de deux agréments de transport qu’il aurait possédés.
Via sa page officielle Facebook, le ministre chargé des droits de l’Homme et membre du secrétariat général du parti islamiste répond à ces rumeurs colportées par “des personnes inconnues”.
Ramid explique qu’il avait déjà publié deux communiqués sur le sujet, l’un le 16 janvier dernier et l’autre le 7 juillet courant, pour récuser ces allégations mensongères. Celles-ci prétendaient qu’il possédait deux agréments de taxis “du temps où j’étais étudiant à la faculté de droit de l’Université Hassan II, à Casablanca”.
Le dirigeant PJDiste ajoute que les mêmes personnes inconnues sont revenues à la charge avec les mêmes fausses accusations. “Alors que précédemment, je les avais mises au défi d’apporter le moindre preuve que Mustapha Ramid possèderait des agréments de taxis où jouissait d’un quelconque privilège”, écrit-il.
Et de conclure qu’il s’adresse aux “esprits malades” qui se complaisent dans “des jeux puérils”, ainsi qu’aux “vendeurs de commérages”, d’apporter la preuve de l’existence d’un agrément en son nom, quelle que soit la marque du véhicule.
Et si le cas s’avère, ironise Ramid, “le taxi vous appartiendra avec mes félicitations!”.
L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc devient de moins en moins dépendant de la pluviométrie, selon El Othmani

Le Maroc devient, d'année en année, moins dépendant de la pluviométrie, a affirmé ce lundi à Rabat le chef de gouvernement, Saad-Eddine El Othmani.