PJD: Itimad Zahidi accuse la direction du parti de « mensonge »

Itimad Zahidi, ex-membre du Conseil national du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a finalement présenté sa démission de façon définitive de cette formation politique dans une lettre qui porte de lourdes accusations à l’encontre de la direction du parti.

Selon le journal Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l’information, Zahidi, qui est élue locale, a été informée de sa suspension du parti par le secrétariat local du PJD à Témara. Une contradiction, selon l’intéressée, puisque cette même instance lui avait demandé des explications sur ses déclarations à la presse et n’a pas attendu sa réponse pour la suspendre du parti.

Elle poursuit que la lettre qu’elle a reçue ne donne aucune précision sur la date de la réunion du secrétariat local à cet effet, car, selon le règlement, la décision doit être inscrite au procès-verbal et avoir été, au préalable, soumise à la Commission d’arbitrage, seule habilitée à suspendre un membre.

Par ailleurs, le quotidien affirme que Zahidi a porté de graves accusations contre son ancienne formation politique, évoquant « des mensonges avérés au sujet de mes déclarations, des falsifications et des allégations fausses et injustes ». Elle a de même souligné que certains membres du parti tiennent des propos plus graves en privé, sans qu’aucune action ne soit prise à leur encontre.

S.H.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page