PJD: Driss Azami lache le groupe Parlementaire

Suite à la violente sortie de Abdelilah Benkirane, Driss Azami vient de jeter l’éponge. Il quitte la présidence du groupe parlementaire du PJD.
L’adoption du projet de loi-cadre relatif à la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique est au centre des critiques de Benkirane envers le PJD. Il a notamment critiqué les consignes d’abstention des dirigeants PJDistes concernant certains articles dudit projet.
Ainsi, dans un live sur sa page officielle Facebook, Benkirane s’insurge vigoureusement contre ses “frères”. Il leur reproche de ne pas s’être abstenus complètement, en commission de l’enseignement, de la culture et de la communication de la Chambre des représentants.”L’abstention aurait dû concerner tous les articles, pas seulement deux, puis voter pour tout le projet. Et même l’abstention ne constitue pas une prise de position”, accuse-t-il.
Décidément, la tension monte d’un cran au PJD. Et nul doute que Benkirane y est pour quelque chose. Driss Azami restera tout de même au Parlement avec son parti, mais des sources nous indiquent que le live de Benkirane a provoqué un véritable séisme au PJD. “Certains membres pensent même que Benkirane serait prêt à lancer un nouveau parti politique si la situation au PJD reste telle qu’elle est”, confie notre source. “Quoi qu’il en soit, Benkirane fragilise le PJD de part ses prises de positions et il ne rend pas service à El Othmani”.
S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le “Village du Maroc” débarque à Abidjan (VIDEOS)

La 2ème édition du "Village du Maroc", qui se tiendra du 6 au 8 décembre dans la métropole économique ivoirienne Abidjan, se veut l'occasion de créer des ponts et consolider les relations entre différents pays africains...