PJD: Des dirigeants crient au complot

Des dirigeants du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ont pointé ce qu’ils appellent “la tentative de récuser la légitimité juridique et politique du gouvernement El Othmani”.

Ils accusent ouvertement certains politiciens d’ourdir des manoeuvres, en catimini, dans le dessein de faire dissoudre le Parlement et de faire tomber le gouvernement actuel, rapporte le quotidien Assabah de ce mardi 12 juin.

Préférant garder l’anonymat, ces dirigeants du parti islamiste ont déclaré au journal avoir récemment constaté qu’une campagne de dénigrement vise les ministres PJDistes. Et ce, via des tentatives orchestrées par des leaders de partis de l’opposition, aussi bien sous l’Hémicycle qu’à travers les réseaux sociaux, ainsi que via des médias indépendants et même publics.

L’objectif visé, selon les accusateurs PJDistes, est de propager l’idée que les ministres du parti de la Lampe ont lamentablement échoué dans la mission qui leur incombe au sein des départements dont ils sont détenteurs des maroquins. De même qu’ils sont incapables de répondre aux attentes des citoyens, voire qu’ils sont la cause principale de la crise sociétale et de la dégradation manifeste du pouvoir d’achat.

Larbi Alaoui

Kendji Girac enflamme la scène de Plage des Nations Golf City (VIDEO)

Suggestions d’articles

Abdelilah Benkirane, persona non grata au PJD?

Il semble que l’ancien secrétaire général du PJD est désormais le vilain petit canard du parti islamiste.