PJD: Benkirane accusé d’escroquerie politique

L’ex-Chef de gouvernement et ancien patron du parti islamiste est pour beaucoup en ce qui concerne la situation sociale peu enviable dans nos murs, pense Omar Cherkaoui.
En effet, dans une publication sur sa page officielle Facebook, le politologue accuse ouvertement Abdelilah Benkirane et son parti d’être la cause directe de tout ce qui ne tourne pas rond au Maroc.
“Les effets de la forte anesthésie politique que le PJD a fait subir aux Marocains se sont dissipés. Et avec eux, les slogans édulcorés qui ont fait des Marocains les victimes d’une grande arnaque politique dont ils ont payé le prix de leurs poches”, martèle-t-il.
Omar Cherkaoui ajoute aussi que ce qu’il appelle “arnaque politique” était une mauvaise pièce jouée au nom de la démocratie, de la Constitution, des urnes, des réformes et de la lutte contre les abus de pouvoir, dans l’unique but de récolter des voix électorales.
Ce choix de voter PJD, écrit le politologue, a eu pour conséquence de mettre les Marocains entre les mains de gouvernements populistes ayant pris, au nom du peuple, des décisions déplorables contraires aux intérêts du peuple. Et de préciser que ce sont les personnes à faible revenu qui ont fait les frais de ces décisions impopulaires.
Le politologue enfonce davantage le clou en écrivant que le Maroc vit dans un terrain miné par le gouvernement de l’ex-secrétaire du Parti de la Justice et du Développement. Ce dernier, après sa retraite, a légué au pays un terrain truffé de mines susceptibles à tout moment de causer des explosions sociales. Et Cherkaoui de citer les nombreux mouvements protestataires de divers corps de métiers: médecins, ingénieurs, infirmiers, enseignants, retraités…
Ces manifestations et sit-in ont pour but de faire entendre la voix des citoyens s’insurgeant contre des décisions politiques lamentables. “Situation dont les forces de l’ordre font les frais puisqu’elles sont maintenant au coeur d’un combat imposé par un politicien médiocre”, conclut Omar Cherkaoui.
L.A et R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Polémique: Benkirane charge le PJD et El Othmani

Dans un live sur sa page officielle Facebook, Benkirane s'insurge vigoureusement contre ses "frères".