Les bars à chicha ne seront finalement pas interdits au Maroc

©DR

Dans une déclaration surprenante, le groupe parlementaire du PJD a retiré la proposition de loi qui visait l’interdiction des bars à chicha ainsi que sa consommation.

Cette nouvelle future loi qui avait été applaudie par tous les membres du PJD, a surpris par son annulation soudaine.

Selon Al Massae, des pressions gouvernementales “fortes” seraient derrière l’annulation du projet de loi, ce qui a obligé le groupe parlementaire à faire marche arrière.

Ce projet de loi avait séduit une grande majorité du groupe pour qui “la chicha contribue à la délinquance, notamment la prostitution des filles mineures considérée comme ennemi n°1 du PJD”, précise le quotidien.

TEST DRIVE - Découvrez la Citroën C3 Aircross, désormais dispo au Maroc !

  • Kayne N

    C’est un parmis d’autres moyens pour conduire a la délinquence, le PJD avait vu juste d’éliminer cette débauche,

    “Pressions gouvernementales”.. je leur dis a quoi vous jouez… vous qui savez que l’avenir du Maroc ce sont ces jeunes a qui vous donner le moyen pour jouer a la roulette russe en agissant ainsi.

    Vous etes assis sur les bancs des responsables aujourd’hui, vous le serez sur ceux des accusés demain..

    Conseil: A moins que vous soyez des saboteurs ou que vous vous en foutez, sachez que etre responsable ce n’est pas un cadeau, donc pendant que vous le pouvez évitez vous les désagrements du jugement dernier, en évitant les responsabilités dont vous n’etes pas a la hauteur. C’est le top du savoir vivre.

Suggestions d’articles

Maroc: Les chiffres impressionnants du secteur automobile

Avec une montée en puissance qui a dépassé toutes les prévisions et attentes, l’industrie automobile au Maroc s’inscrit désormais dans une dynamique permanente.