PJD: Abdellah Bouanou est en colère contre la loi Hakkaoui

La loi contre la violence faites aux femmes, fraîchement adoptée, n’est décidément, pas au goût des hommes. Du moins de certains. Abdellah Bouanou, le député PJDiste s’est joint à la gent masculine pour exprimer son mécontentement vis-à-vis des sanctions prévues pour défendre les droits des femmes.

Pendant la séance de votes, il s’est acharné sur la ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité Bassima Hakkoui, dénonçant les règles de cette nouvelle loi qui, selon lui, «empêchera les hommes de retrouver le sommeil».

A en croire Al Ousboue Assahafi, Bouanou s’est insurgé contre la ministre à cause des peines de prison et des amendes «excessives» que risquent les hommes accusées de maltraiter les femmes, financièrement, psychologiquement, physiquement ou encore socialement.

Même son de cloche pour le député appartenant au parti islamiste, Mohamed Twil, qui a clairement exprimé son refus de cette loi prévoyant des sanctions «tyrannique et dangereuses» à l’encontre des hommes.

S.L.

  • Momo

    Ils ont peur de ces sentences…. c’est que ils maltraitent… ils violentent leurs femmes…. mais les hommes maltraités… cela doit être réciproque…!! et puis vivez en harmonie avec vos femmes … respectez les…. elles vous respecteront et vous n’aurez rien à craindre! c’est sur que chez les salafistes et leur petits frères …. la femme est un “bonne” à tout faire même au lit !!!! pfffffff minable

Suggestions d’articles

Message du roi Mohammed VI au président de Djibouti

Le roi se félicite à cette occasion des relations existant entre le Royaume du Maroc et la République de Djibouti