Parlement: Balabrej révèle de nouveaux chiffres

Le député de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) vient de révéler de nouvelles données sur les subventions et les indemnités substantielles dont bénéficient les groupes parlementaires. Ces sommes d’argent sonnant et trébuchant, a-t-il expliqué, sont destinées à l’organisations de diverses réunions et rencontres, sous l’Hémicycle!

Et c’est en tant qu’invité de l’émission “Bidoune loghat khachab” (Sans langue de bois) de Med Radio que Omar Balabrej a affirmé que les groupes parlementaires bénéficient de 11 millions de DH pour l’organisation de rencontres et de forums.

Cette somme mirobolante est partagée entre les différents groupes parlementaires. À l’exception, toutefois, du groupe du Parti socialiste unifié, représenté par Mustapha Chennaoui et par lui-même, sous l’Hémicycle, précise Balafrej.

Le député de la FGD souligne également que le Parti de la Justice et du Développement bénéficie, à lui seul, de 3 millions de dirhams destinés à ses rencontres et forums. Ceci, alors que le PSU ne profite de nulle subvention ou indemnité!

De plus, Omar Balabrej a tenu à souligner que le PSU a été clair depuis le début en exprimant son refus de profiter des séjours parlementaires. Il a cependant concédé avoir accepté un téléphone portables et quelques menus avantages lui facilitant d’accomplir son rôle d’élu de la Nation.

Balafrej a également insisté sur le fait que tous les parlementaires puissent bénéficier de vraies indemnités afin de pouvoir accomplir les missions qui leur incombent, dans les conditions les meilleures.

A.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Chantage à Casablanca: l’avocat est-il PJDiste ?

Le PJD a brisé le silence au sujet de l’affaire de la jeune femme accusée de chantage par un avocat à Casablanca.