PAM vs PJD: Benchemass tacle Benkirane et El Othmani

Abdelhakim Benchemass a qualifié les mandats de Abdellilah Benkirane et Saâd-Eddine El Othmani de « plaisanteries » qui ont valu au Maroc sept années de vaches maigres. Selon le nouveau secrétaire général du PAM pour ne pas mettre en péril leur courant, les leaders PJDistes à travers des discours démagogues ciblaient les classes qui n’adhéraient pas à leur cause.

Cette prose incendiaire, Benchemass l’a exprimée dans un communiqué de son parti après le manque d’égard et de respect porté au mémorandum soumis par le PAM à la  »Primature ».  « Près de trois mois se sont écoulés depuis et le chef de gouvernement n’a eu aucune interaction avec nos initiatives. Nous considérons cela comme irresponsable dans le traitement des propositions d’un élément central de l’opposition parlementaire », a rechigné, le nouveau patron du PAM.

« Ceci témoigne d’un comportement politique et institutionnel inapproprié, à la philosophie et aux orientations de la Constitution de 2011. Il traduit là, des représentations non démocratiques du Premier ministre dans le traitement de notre initiative », a-t-il souligné dans une longue missive dont Le Site info détient une copie.

« Ce comportement plutôt hostile nous amène à exprimer nos doutes quant au fait que le chef du gouvernement ait déjà assimilé les messages éloquents dans lesquels le roi a toujours rappelé aux acteurs institutionnels et partisans que la vieille logique et la saturation devaient être surmontées par les vertus de la confrontation collective et participative à l’égard des grands défis. Près de sept années de rhétorique populiste et belliqueuse ont fait rater à notre pays de réelles opportunités d’avancer’’, a ajouté Benchemass.

« Le PAM dans son mémorandum avait proposé des initiatives sur une stratégie intégrée pour la jeunesse, des mesures pratiques liées à la formation professionnelle dans ses dimensions nationale et régionale, des propositions visant à encourager les jeunes à créer des PME, des initiatives pour le travail indépendant et l’entrepreneuriat social, ainsi que des mécanismes pour intégrer une partie du secteur formel et informel », regrette le secrétaire général du PAM.

M.J.K.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page