PAM: et si la solution venait des jeunes?

« Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait » est un proverbe inversé chez le parti du Tracteur depuis qu’il patauge dans une crise organisationnelle et institutionnelle.

Oui, pendant que les ténors continuent à se livrer à leur guéguerre fratricide, la Jeunesse PAMiste a décidé de venir à la rescousse et de sauver les meubles en défendant les institutions du parti.

Cette initiative fait suite à la réunion tenue au début de cette semaine et à laquelle a assisté le secrétaire général. La jeunesse du Tracteur a alors affirmé que la participation à la vie politique, en général, et à la vie partisane en particulier, exige une prise de conscience sur le rôle de la Jeunesse au sein du parti.

« La question des jeunes n’est ni un conflit de positions, ni un conflit de générations. Elle n’est pas non plus celle d’un conflit d’intérêts étroits », expliquent les jeunes PAMistes à ceux qui sont censées être leurs mentors politiques. Elle est plutôt une vision politique, découlant de « l’exigence de participer à l’instauration de la démocratie et du développement dans notre pays ».

La Jeunesse du PAM a également exprimé « sa volonté de défendre le projet politique et de société du parti », ainsi que « de contrer toutes tentatives visant à vouloir s’emparer des institutions du parti, au nom de fausses légitimités inventées ».

Et si le Tracteur pouvait redémarrer sur de bonnes bases grâce à sa Jeunesse et, ainsi, repartir de plus belle, de là où les ténors en grippent le moteur? C’est ce que des militants et des sympathisants du Parti Authenticité et Modernité  appellent de leurs vœux, avant que la situation actuelle ne perdure et signe une implosion annoncée.

Larbi Alaoui  (avec Khadija Chafi)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: retour au confinement total? Voici les scénarios les plus probables

Après que le président français, Emmanuel Maroc, a annoncé le retour du confinement dans son pays, à partir de vendredi 30 octobre, de nombreux Marocains s'interrogent sur ce qui les attend, pendant les prochaines semaines.