PAM: encore des exclusions pour “fautes graves”

“Au suivant!” semble devenir la profession de foi PAMiste. Ou du moins celle de Hakim Benchamach, le patron du parti du Tracteur. Le moteur de ce dernier devient de plus  plus poussif et époumoné. Et à chaque escale, l’engin  jette un nouveau passager par dessus bord.

En effet, deux membres du Parti Authenticité et Modernité ont été débarqués, lors de la réunion du Bureau fédéral de mardi dernier, à Fès. Un communiqué du parti a ainsi annoncé  l’exclusion  de Samir Koudar pour fautes graves commises, dont le non-respect des règles régissant le parti et sa décision d’avoir appelé à l’organisation d’une réunion de la commission préparatoire à Agadir.

Cette exclusion votée à l’unanimité, précise le communiqué,  concerne également Mohamed Oudmine, accusé d’avoir commis une faute gravissime en usurpant l’identité du coordonnateur régional du parti pour appeler à la tenue d’une réunion de communication interne.

Deux exclusions , précise le communiqué du PAM, en conformité avec les dispositions de l’article 65 du règlement intérieur du parti. Et militants, sympathisants, ainsi que des observateurs neutres, se demandent si l’hémorragie PAMiste va être bientôt stoppée.

Dans le cas contraire , en l’absence de garrot partisan et responsable, il est prévisible que d’autres membres soient débarquées, pour une raison ou pour une autre. Et au PAM, on continuera à chanter: “Au suivant!”.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Maroc-Zambie: les Lions de l’Atlas déçoivent encore (VIDEO)

Le Maroc et la Zambie se sont affrontés dans un duel amical ce dimanche à Marrakech, dans le cadre de la préparation des Lions pour la CAN 2019.