Ould Rachid dénigre les migrants marocains d’Espagne

Mais quelle mouche tsé-tsé a donc piqué l’istiqlalien Hamdi Ould Rachid? Il a osé humilier les migrants marocains en Espagne, prétendant qu’ils ne sont faits que pour nettoyer, “hachakoum”, les postérieurs des “nsssara”.

Par ce terme, le ténor du parti de la Balance confond allègrement, par ignorance manifeste, une nationalité occidentale quelconque, espagnole en l’occurrence, et la religion chrétienne.

Mais passons sur cette méconnaissance linguistique criante! Et parlons de l’indignation profonde des concernés, en particulier ceux issus des provinces du Sahara marocain, et que rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum.

Aussi, sur les réseaux sociaux, via de nombreuses vidéos, les personnes que Hamdi Ould Rachid a osé si profondément blesser dans leur honneur et leur fierté, comptent-elles organiser un sit-in de protestation et d’indignation. Et ce, le 10 août prochain, coïncidant justement avec la Journée nationale du migrant, décidée par le roi Mohammed VI en 2003.

Ces propos infâmes et déshonorants de l’istiqlalien, d’origine sahraouie, à l’encontre des Marocains d’Espagne, vont-ils passer sous silence? Les dirigeants du parti de Feu Allal Fassi ne vont-ils pas recadrer, d’une manière ou d’une autre, leur “frère” à la langue fourchue? Affaire de calomnie caractérisée à suivre et à condamner!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: un Algérien s’immole par le feu au quartier Yaacoub Al Mansour

Un ressortissant algérien s’est immolé par le feu ce samedi 14 septembre devant son domicile au quartier Yaacoub Al Mansour, à Rabat