Ouahbi n’exclut aucune probabilité pour les alliances gouvernementales

Le secrétaire général du Parti de l’authenticité et modernisme, Abdellatif Ouahbi, a affirmé que son parti n’exclut aucune alliance et est ouvert à tous les partis pour former un gouvernement, soulignant que ce qui compte dans ce sens c’est le programme du parti politique.

Le dirigeant du PAM qui était l’invité de l’émission hebdomadaire de 2M «confidences de presse», a rappelé le mémorandum conjoint signé avec l’Istiqlal et le PPS au sujet des échéances électorales à venir, tout en expliquant qu’il existe toutefois des divergences entre les partis sur plusieurs aspects de ce rendez-vous. Le PAM ne combat pas le PJD, a-t-il réitéré avant de rappeler que d’autres partis s’étaient alliés avec le PJD sans que personne n’y trouve rien à redire et que depuis 1999, le Maroc a été dirigé par des alliances qui n’obéissaient à aucune logique.

Élu en février dernier pour diriger ce parti, l’avocat a précisé qu’il était opposé à la nomination de technocrates dans des postes ministériels, étant donné qu’ils ne peuvent faire l’objet d’aucune reddition de comptes. Ouahbi n’a pas non plus manqué de fustiger le gouvernement actuel à propos de la gestion de la pandémie du Covid-19, l’accusant d’avoir pris des décisions improvisées.

Si le PAM était au gouvernement, on aurait au moins été plus clair avec les Marocains et pris des décisions plus responsables, comme le report d’un mois de la rentrée scolaire pour mieux préparer l’enseignement à distance. Revenant sur la tenue du conseil national du parti et l’élection du bureau politique, Ouahbi a noté que ce retard est à mettre sur le compte des restrictions imposées par l’urgence sanitaire.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bilan quotidien: 1.559 nouveaux cas à Casa-Settat

3.254 nouveaux cas d'infection au coronavirus et 2.417 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures.