Nouveaux ambassadeurs: comment le roi Mohammed VI les choisit

En marge de la nomination par le roi Mohammed VI de nouveaux ambassadeurs, Le Site info s’est intéressé aux critères privilégiés par le Souverain concernant le choix des représentants de la diplomatie marocaine à l’international.

Selon des sources concordantes, les procédures de nomination de nouveaux ambassadeurs passent par plusieurs étapes. Laquelle nomination ne devient pas effective après la délibération en Conseil des ministres présidé par le roi, selon les dispositions de la Constitution. D’autres longues étapes s’en suivent avant que le Souverain ne désigne les diplomates et ne leur remette leurs lettres de créance.

La première de ces mesures, précisent les mêmes sources, consiste à établir une liste des candidats potentiels, agréés par le Conseil des ministres. Secundo, l’accréditation du pays où le nouvel ambassadeur représentera le Royaume pourra demander plus ou moins de temps, selon les dispositions inhérentes à chaque Etat. Sachant que certains pays ont recours à leurs instances représentant les pouvoirs législatif et exécutif. A signaler que toutes les mesures précitées entrent dans le cadre de la Convention diplomatique de Vienne, établie en 1961.

Et il faut attendre la troisième étape, consistant à la réception des accréditations et à la finalisation des dossiers de candidatures. Et vient enfin, la cérémonie où les nouveaux ambassadeurs sont reçus en audience par le roi Mohammed VI qui leur remet leurs lettres de créances, en perspective de leur prise de fonction dans le pays de leurs accréditations respectives.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Taza: trois jeunes filles meurent noyées

Les dépouilles ont été évacuées à la morgue, tandis que les services de la police ont ouvert une enquête sur les circonstances de ce drame.