Nizar Baraka dézingue le gouvernement El Othmani

Le secrétaire général du parti de la Balance continue à tirer à boulets rouges sur l’Exécutif El Othmani. Nizar Baraka accuse l’équipe gouvernementale de ne pas assumer ses responsabilités politiques et de donner la forte impression d’avoir présenté sa démission des fonctions qui sont les siennes.
Les critiques acerbes du patron des Istilqlaliens, à l’encontre du gouvernement El Othmani, ont été exprimées lors de la séance plénière du Conseil national du PI, à la fin de la semaine écoulée, à la ville de Salé, selon le quotidien Akhbar Al Yaoum de ce lundi.
“Ce désistement de la chose publique et cette démission officieuse de l’Exécutif témoignent de l’incapacité du gouvernement à répondre positivement aux nombreux défis et de répondre aux attentes, comme c’est la cas pour le dossier du Dialogue social”, a affirmé Nizar Baraka. Constat qui ne peut que conforter à tarir d’éloges concernant les importantes initiatives royales, projets de développement et chantiers divers, palliant le manque d’efficience et l’attentisme gouvernementaux, a-t-il précisé.
De même que Baraka a dénoncé l’entêtement de l’Exécutif à privilégier un modèle de politique libérale qui ne fait qu’élargir davantage le fossé entre les classes sociales et menace la cohésion sociétale. Les différentes dissensions au sein même de la majorité gouvernementale retardent énormément, à leur tour, les chantiers de réforme de plusieurs secteurs vitaux tels que l’enseignement, la santé et l’emploi, a estimé le secrétaire général du parti de la Balance. Et de conclure que cette ambiance délétère influe négativement sur les indices de confiance de l’économie nationale, ce qui a conduit à une baisse manifeste des investissements.
L.A.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Ce qu’El Othmani nous a dit pendant le ftour

Nous étions invités, mercredi 15 mai, à un "ftour" chez le chef de gouvernement.