Nationalité espagnole: la ruée des politiciens marocains

Le quotidien espagnol El Faro Digital, a publié, vendredi dernier, des données indiquant que des politiciens marocains, parmi lesquels des présidents de collectivités locales et des conseillers communaux, choisissent de plus en plus d’élire domicile à Melilia.

Leur dénominateur commun : obtenir la nationalité espagnole. Certains, parmi ces responsables, y résident de façon permanente et exercent  leur activité politique de façon normale à l’intérieur du Maroc.

Selon les informations et la liste détenues par El Faro Digital et relayées par Akhbar Al Yaoum, 4 exemples illustrent cette situation. Le premier est celui d’un politicien d’une commune rurale qui affirme avoir la double nationalité marocaine et espagnole et résider à Melilia. Le deuxième est celui d’un membre de la Chambre des conseillers à Rabat qui dispose également des deux nationalités en plus d’une carte d’identité nationale ibérique.

Le troisième est celui d’un membre binational du Conseil municipal de la ville de Béni Ansar qui vit aussi Melilia. Enfin, le quatrième exemple concerne un ancien membre de la Chambre des conseillers qui compte se présenter aux prochaines élections législatives, sans préciser le nom de son parti.
Appelé à commenter cette affaire pour Akhbar Al Yaoum, le professeur de droit constitutionnel, Mustapha Shimi,  a relevé que la constitution marocaine n’interdit pas aux politiques l’obtention d’une deuxième nationalité. Il précise toutefois qu’il existe un problème d’ordre moral et s’interroge : comment est-il possible qu’une personne qui gère la chose publique et est élue par le peuple, demande une deuxième nationalité tout en défendant les intérêts de son pays d’origine et ceux de l’Etat ?
Le professeur Shimi, qui  qualifie cet engouement pour une deuxième nationalité de moralement et socialement inacceptable, a appelé à la nécessité de promulguer une loi interdisant à toute personne en charge de la chose publique ou représentant les électeurs de demander à bénéficier d’une deuxième nationalité.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page