Ce que Nasser Bourita et son homologue du Soudan du Sud se sont dit

La visite effectuée par le roi Mohammed VI en 2017 à Juba a ouvert de nouvelles perspectives et opportunités de coopération entre le Maroc et le Soudan du Sud, à la faveur des multiples accords signés à cette occasion, a affirmé, ce vendredi 19 octobre à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.

Lors d’un point de presse conjoint avec son homologue du Soudan du Sud, Nhial Deng Nhial, Bourita a indiqué que la lettre adressée dernièrement par le président du Soudan du Sud, Salva Kiir Mayardit, au roi au sujet de la question du Sahara marocain a grandement contribué au renforcement de cette dynamique que connaissent les relations bilatérales.

Bourita a fait savoir que les discussions tenues vendredi avec son homologue du Soudan du Sud ont porté sur les moyens de traduire dans les faits cette volonté commune de coopération à travers la mise en place de projets concrets.

A cet effet, le ministre des Affaires étrangères du Soudan du Sud aura une série de rencontres avec les différents départements ministériels marocains concernés par la coopération avec le Soudan du Sud, précisant que plusieurs délégations marocaines se rendront prochainement à Juba pour examiner les opportunités qui s’offrent à la coopération bilatérale.

Bourita a, en outre, indiqué avoir signé avec son homologue du Soudan du Sud une déclaration conjointe dans laquelle les deux pays réitèrent leur ferme détermination à renforcer la coopération dans les différents domaines pour donner un contenu concret aux accords et conventions signés à Juba devant le roi Mohammed VI et le président du Soudan du Sud.

Dans cette déclaration, le Maroc a souligné son soutien total au processus de paix au Soudan du Sud et sa disposition à accompagner le Soudan du Sud dans la mise en œuvre de l’accord de paix signé le 12 septembre 2018, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Soudan du Sud a souligné son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi qu’aux efforts de l’ONU et au plan marocain d’autonomie pour parvenir à une solution politique au différend régional autour du Sahara marocain, a indiqué Bourita.

“Nous avons également souligné l’importance de la concertation en particulier au sujet des questions qui intéressent le continent africain”, a-t-il dit.

Nhial a affirmé, de son côté, avoir eu des entretiens fructueux avec Bourita axés notamment sur le renforcement des relations bilatérales et de la coopération dans les différents domaines.

“Nous avons convenu d’une série de mesures qui seront mises en œuvre très prochainement, notamment en ce qui concerne la construction de la nouvelle capitale du Soudan du Sud”, a-t-il déclaré, notant qu’une délégation du Groupe Al Omrane se rendra à cet effet vers la mi-novembre à Juba.

Une autre délégation marocaine est également attendue au Soudan du Sud pour examiner les moyens de coopération dans le domaine de l’agriculture, de la santé et de l’aide humanitaire, a-t-il poursuivi, tout en se félicitant de la volonté du Maroc d’accompagner les efforts du Soudan du Sud en faveur de la paix, de la stabilité et de la prospérité du pays.

S.L. avec MAP

 

 

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Météo: les températures prévues dans les villes du Maroc

Voici les prévisions météo pour la journée du mardi 21 mai.