Nabila Mounib critique la création d’écoles privées par des « courants islamistes »

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a vivement critiqué la création d’écoles privées par des « courants islamistes ». Nabila Mounib  a dénoncé ce phénomène, en réponse à une question relative  à la vision de son parti concernant l’enseignement au Maroc.

Lors de la rencontre organisée par la Fondation Fqih Tetouani,ce jeudi après-midi, à Salé, Mounib a affirmé: « L’atteinte à l’encontre de l’école publique et la situation actuelle de l’enseignement augurent de différentes divergences  et d’antagonismes. Ce qui aura pour conséquence néfaste une grande discrimination entre diverses franges de la société ».

Et d’ajouter  que les courants islamistes créent des établissements scolaires qui leur sont propres et à leur propre mesure, « dont les programmes n’ont absolument rien à voir avec les recommandations pédagogiques et la vision du ministère de l’Education nationale ».

Pour preuve, a renchéri la SG du PSU: « Vous n’avez qu’à assister aux pièces de théâtre qu’ils présentent au sein de leurs écoles et à constater ce qu’ils exigent des enseignants. Par conséquent, ces écoles  ne peuvent prétendre libérer le peuple ».

Nabila Mounib a également lancé un appel en vue de la mobilisation et au militantisme au profit de l’école publique. De même qu’elle  a récusé l’option du recrutement contractuel d’enseignants et a incité au choix de jeunes compétents, afin que ces derniers accomplissent cette noble mission qu’est « d’enseigner le peuple ».

L’école publique est la seule issue susceptible « de nous sauver de la situation où nous sommes empêtrés », a-t-elle martelé. « Et nous nous devons d’unifier les programmes et de concrétiser la parité sociale », a conclu Nabila Mounib.

Larbi Alaoui et Mohamed Fernane

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: temps froid, chutes de neige et vent assez fort ce dimanche

Les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 06 décembre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.